Économie

13 août 2014

Marjorie Navarro

Les Français ont une confiance modérée dans les labels de commerce équitable

Résumé

  • 12% des Français ont entièrement confiance dans les labels de commerce équitable
  • Les hommes sont plus nombreux que les femmes à ne pas avoir du tout confiance
  • 21% des 15-19 ans ne connaissent pas ces labels

Commerce équitable pour tous ?

Le commerce équitable est un concept qui a commencé à voir le jour dès la fin de la Seconde guerre mondiale. D’abord confiné à de petits espaces et magasins indépendants tels qu’Artisans du monde, qui a ouvert pour la première fois en France en 1974, le commerce équitable touchait peu de consommateurs. C’est en 1988 avec la création du label Max Havelaar que le commerce équitable a commencé à prendre de l’ampleur, cette certification permettant aux produits issus du commerce équitable d’être également vendus en dehors des magasins qui leur sont consacrés. Les Français font-ils confiance à ces labels qui sont présents dans les rayons des grandes et moyennes surfaces ? mingle Trend a mené l’enquête.

Selon ce récent sondage mingle Trend, seuls 12% de Français font entièrement confiance aux labels du commerce équitable. Une majorité lui accorde sa confiance en réservant tout de même une part de doute (52%). Les plus nombreux à faire entièrement confiance à ce type de labels sont les 15-29 ans (17%) et les plus méfiants sont les 50-69 ans qui ne font pas du tout confiance aux labels du commerce équitable à 28,5%. Les hommes se montrent également plus sceptiques que les femmes, ils sont 25% contre 19% à ne pas accorder leur confiance aux labels du commerce équitable. Près d’un quart des 15-19 ans quant à eux n’ont jamais entendu parler de ces labels.

Les labels du commerce équitable tels que Max Havelaar ou encore Rainforest Alliance apportent la certification que les travailleurs et la nature sont respectés dans la chaîne mondiale du commerce. Comment être certains que tous les maillons de la chaîne sont vérifiés et que certains n’en sont pas les laissés-pour-compte ?


Base des sondages

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon graphique : 1000 personnes choisies de façon représentative
Période de l’enquête : du 17.07.2014 au 21.07.2014
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



	
Back