Lifestyle

6 novembre 2015

Marjorie Navarro

Les algues : bientôt à la rescousse de l’humanité ?

Résumé

  • Les Français sont plus disposés à consommer des algues que des insectes
  • 73% des Français pourraient consommer des algues
  • 11% des seniors consomment déjà des algues
  • 30% des Françaises refuseront de consommer des algues

Algues vs. insectes

Algues_filckr  

En 2050, notre chère planète devra supporter environ 9 milliards d’êtres humains. Un chiffre qui inquiète et qui soulève de nombreuses questions notamment quant à notre alimentation. S’il a déjà été évoqué que les insectes pourraient remplacer la viande dans nos assiettes, la solution marine que représentent les algues est parfois moins connue. Les algues ont pourtant des propriétés nutritives très intéressantes, riches en protéines, iode, calcium, oligo-éléments, sels minéraux et vitamines, elles pourraient s’avérer être un de nos meilleurs alliés santé à l’avenir. De plus, sauvages ou cultivées, les algues se révèlent également comme nombreuses et bénéfiques pour notre planète. Les Français pourraient-ils alors manger des algues pour remplacer la viande dans leurs assiettes ?

Ce sondage mingle Trend révèle que les Français seront plus disposés à consommer des algues que des insectes si la viande devait devenir une denrée rare dans les années à venir. Ainsi si 51% des Français pourraient manger des insectes pour remplacer la viande, ce sont 73% qui pourraient manger des algues ! Parmi eux, 7% déclarent d’ores et déjà en manger, 21% en mangeraient sans hésiter et 45% uniquement s’ils n’avaient pas le choix. Les femmes sont les plus réticentes à l’idée de manger des algues, 30% d’entre elles contre 23% des hommes refuseront d’en manger.

Les algues se cachent déjà en partie dans nos assiettes, par exemple l’agar-agar qui sert de gélifiant ou encore le nori qui entoure les makis. Disponibles également sous différentes formes dans les magasins bio, ce produit n’est plus si « exotique », 11% des seniors et 9% des sondés âgés de 15 à 19 ans les ont déjà intégré à leur alimentation. Une habitude qui ne dérangerait pas 30% des Français de 50-59 ans puisqu’ils en mangeraient sans hésiter pour remplacer la viande.

En plus de ses excellentes propriétés pour la santé, les algues pourraient soutenir l’économie française, notamment en Bretagne, région qui a la possibilité de tirer son épingle du jeu sur ce marché.


Base du sondage

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon : 1000 personnes choisies de façon représentative
Période de l’enquête : du 29.10.2015 au 04.11.2015
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



	

You might also be interested in


Back