Économie

20 octobre 2015

Marjorie Navarro

Les Français sont-ils prêts à abandonner le diesel ?

Résumé

  • Près d’un tiers des conducteurs de diesel ayant l’intention d’acheter une nouvelle voiture d’ici 5 ans se tourneront vers un moteur essence
  • 16% des conducteurs de diesel ayant l’intention d’acheter une nouvelle voiture d’ici 5 ans opteront pour une voiture électrique
  • La solution hybride pourrait conquérir 32% des 50-59 ans conducteurs de diesel et ayant l’intention d’acheter une nouvelle voiture d’ici 5 ans
  • 31% des conducteurs de diesel ayant l’intention d’acheter une nouvelle voiture d’ici 5 ans comptent rester fidèles au diesel

L’âge d’or du diesel bientôt terminé

tanken_630  

Longtemps carburant historique préféré des Français, le diesel a connu un avantage fiscal qui lui permet aujourd’hui encore d’être moins cher que l’essence. Par exemple, actuellement le gazole est à 1,05€ le litre contre 1,20€ le litre pour le Super 95. Un avantage qui pourrait être réduit à néant d’ici 5 ans. En effet, Matignon a annoncé que dès 2016, la taxation du gazole augmentera d’un centime par litre alors que dans le même temps la taxation de l’essence baissera d’un centime le litre. Un schéma qui devrait se répéter également en 2017.

Aujourd’hui montré du doigt, le diesel représente plus de 60% du parc automobile français. Les Français conduisant des voitures diesel et ayant l’intention de changer de voiture d’ici 5 ans opteront-ils alors pour un moteur d’un autre type ? mingle Trend a mené l’enquête.

Pour 69% des Français concernés la réponse est oui. Ainsi près d’un tiers d’entre eux choisiront un moteur à essence pour leur prochaine voiture. Parmi les sondés âgés de 40-49 ans roulant au diesel et qui achèteront une voiture d'ici 5 ans, 16% devraient tenter l'expérience de l'électrique alors que 32% des 50-59 ans se tourneront vers une voiture hybride. Si la majorité des Français est prête à renoncer au gazole, que ce soit en raison de la fin prochaine de l’avantage fiscal octroyé au diesel ou simplement par souci de l’environnement, tel n’est pas le cas de 31% des conducteurs de diesel ayant l’intention de changer de voiture d’ici 5 ans. Ainsi 35% des trentenaires et de 32% des sondés âgés de 50-59 ans comptent rester fidèles au gazole.

Parmi l’ensemble des conducteurs diesel, 52% ont l’intention de changer de véhicule d’ici 5 ans et plus des deux tiers d'entre eux abandonneront le diesel. Le parc automobile français pourrait alors enfin connaître une mutation. Les différents changements de cap des gouvernements français quant au carburant ont-t-ils rendu les français plus perplexes ? Croient-ils réellement que le gazole est plus nocif que l’essence en matière de pollution de l'air ?


Base du sondage

Type de public interrogé : population française à partir de 18 ans
Taille de l’échantillon : 351 conducteurs de diesel ayant l'intention d'acheter une nouvelle voiture d'ici 5 ans choisis de façon représentative
Période de l’enquête : du 15.10.2015 au 19.10.2015
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



	

You might also be interested in


Back