Politique

21 juillet 2014

Marjorie Navarro

Gestation pour autrui : 52% des Français pensent qu’elle devrait être autorisée en France

Résumé

  • Les plus réfractaires à l’autorisation de la GPA en France sont les seniors et les 15-19 ans
  • Les 20-29 ans sont 59% à se déclarer pour l'autorisation de la GPA en France
  • Les 30-49 ans sont en majorité favorables à l'autorisation de la GPA en France

L'épineuse question de la GPA

Récemment, la Cour européenne des droits de l’hommes a estimé que la France ne pouvait pas refuser de reconnaître les enfants nés de mères porteuses à l’étranger. La CEDH ne remet cependant pas en cause l’interdiction de la GPA en France. Les Français pensent-ils que la GPA devrait être légalisée en France ou au contraire pensent-ils que cette pratique ne doit pas être autorisée dans l’Hexagone ? mingle Trend leur a posé la question.

Selon ce récent sondage mingle Trend, 52% de Français déclarent que la gestation pour autrui devrait être autorisée en France. Les 20-29 ans sont les plus nombreux à être en faveur de l'autorisation de la GPA en France (59%). La majorité des 30-39 ans (53%) et des 40-49 ans (54%) s’est également prononcée en faveur de la légalisation de cette pratique dans notre pays. Ce n’est pas le cas des seniors et des 15-19 ans qui y sont réfractaires, respectivement à 56% et 54%.

Une soixantaine de personnalités politiques françaises telles que Lionel Jospin et Jacques Delors attendent de François Hollande qu’il s’oppose à l’admission des contrats de mère porteuse. Qu'en sera-t-il ?

Base des sondages

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon graphique : 1000 personnes choisies de façon représentative
Période de l’enquête : du 10.07.2014 au 15.07.2014
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



	
Back