Politique

12 mai 2015

Marjorie Navarro

Plus des deux tiers des Français pour un maintien des langues anciennes au collège

Résumé

  • 36% des hommes se disent pour un arrêt de l’enseignement du latin et du grec au collège
  • 69% des femmes estiment que l’enseignement des langues anciennes au collège doit être poursuivi
  • 44% des 15-19 ans en faveur d’une disparition du grec et du latin sur les bancs du collège

« Rose, Rosa, Rosam, Rosae »

Schule_630px

Voilà maintenant plusieurs semaines que le projet de loi autour de la réforme du collège fait couler de l’encre, notamment au sujet de l’avenir de l’enseignement des langues anciennes. La ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem, envisage de faire de l’option latin un EPI (enseignement pratique transdisciplinaire) qui serait dérogatoire et donc permettrait de réduire l’engagement des élèves si ces derniers ne souhaitent pas le poursuivre jusqu’en troisième. De manière générale, les Français s’expriment-ils en faveur ou défaveur de l’arrêt de l’enseignement des langues anciennes au collège ?

Selon ce récent sondage mingle Trend, plus des deux tiers des Français sont en faveur d’un maintien de l’enseignement des langues anciennes au collège. Les hommes se montrent cependant moins sympathisants du latin et du grec puisque 36% s’expriment pour une disparition de l’apprentissage de ces langues dès la 5e. Telle est également la position de 44% des 15-19 ans, de 39% des 20-29 ans et de 36% des 40-49 ans. Les plus fervents défenseurs de l’enseignement des langues anciennes au collège sont les personnes de 50 ans et plus. Ainsi, 72,5% d’entre elles considèrent que le latin et le grec ont toujours autant leur place sur les bancs du collège.

Le point de blocage principal de la réforme du collège est aujourd’hui le passage du latin et du grec d’option à EPI. La pétition de défense des langues anciennes a déjà recueilli plus de 42 000 signatures. Un enseignement du latin et du grec plus libre serait-il réellement un nouveau coup de massue à l’enseignement de ces langues ou au contraire serait-ce lui donner un nouveau souffle selon vous ?



Base du sondage

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon : 1000 personnes choisies de façon représentative
Période de l’enquête : du 06.05.2015 au 11.05.2015
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



	
Back