Lifestyle

22 mai 2015

Marjorie Navarro

67% des Français aimeraient changer au moins une partie de leur corps s’ils le pouvaient

Résumé

  • 44% des Français modifieraient une à deux parties de leur corps
  • 42% des hommes contre 24% des femmes n’opèreraient aucun changement sur leur apparence
  • 10% des seniors changeraient tout s’ils le pouvaient

Est-il plus difficile de plaire à soi-même qu'aux autres ?

Koerper_630px

Le retour des beaux jours et l’approche de l’été riment souvent avec régime et sport. Nos petites imperfections, que nous avions tant bien que mal cachées tout au long de l’hiver, nous sautent à nouveau aux yeux et peuvent devenir, pour certains d’entre nous, une vraie obsession ! Que ce soit les cuisses, le ventre, les hanches ou encore le nez, certaines parties de notre corps peuvent nous mener la vie dure et nous n’hésiterions pas à les modifier en un claquement de doigt si cela été possible. Combien de Français aimeraient changer une à plusieurs parties de leur corps et combien changeraient même tout s’ils le pouvaient ? mingle Trend le leur a demandé sans détour !

Selon notre récent sondage, 67% des Français changeraient une à plusieurs parties de leur corps s’ils le pouvaient. Raisonnables, la majorité d’entre eux (44%) ne changeraient qu’une à deux parties. Et 15% modifieraient trois à cinq parties de leur corps. 5% iraient même jusqu'à appuyer sur la touche « reset » et modifieraient ainsi leur apparence de la tête aux pieds. Les hommes semblent cependant plus satisfaits de leur apparence en général, puisque 42% d’entre eux ne souhaiteraient rien y changer, contre seulement 24% des femmes. On ne se refait pas et les seniors l’ont bien compris, ils sont ainsi les plus nombreux à déclarer qu’ils ne changeraient rien (47%) mais paradoxalement, ils sont aussi les plus nombreux à indiquer qu’ils changeraient tout si cette option était en leur pouvoir (10%). Les 20-29 ans représentent la population qui opèrerait le plus de modifications sur son physique.

La baguette magique permettant de se façonner tel qu’on le souhaite ou qu’on l’imagine n’existe pas encore, dommage ! Quant au bistouri, c’est une option à ne pas envisager à la légère. Alors la solution la plus simple n’est-elle pas de « manger, bouger » et de s’accepter tel qu’on est ? 🙂



Base du sondage

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon : 1000 personnes choisies de façon représentative
Période de l’enquête : du 13.05.2015 au 18.05.2015
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



	
Back