Santé

23 novembre 2015

Marjorie Navarro

« Movember » : les Français et le dépistage du cancer de la prostate

Résumé

  • 21% des hommes âgés de 50 à 59 ans ont déjà effectué un test de dépistage du cancer de la prostate
  • 51% des hommes de 60-69 ans ont déjà eu recours au dépistage du cancer de la prostate
  • 3% des moins de 50 ans ont déjà réalisé un test de dépistage du cancer de la prostate

Cancer de la prostate : pensez au dépistage !

Lesen  

Au mois de novembre, c’est « Movember », une expression sous le signe de la moustache. En effet, au mois de novembre, les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache. Une invitation qui peut sembler farfelue mais qui n’est pourtant absolument pas dénuée de sens. Le but de cette campagne est de prévenir les cancers masculins et d’agir pour que les hommes aient une vie plus heureuse, plus saine et plus longue. En ce mois de novembre qui se penche tout particulièrement sur la santé des hommes, mingle a fait un petit bilan auprès des hommes concernant la prévention du cancer de la prostate.

Selon ce récent sondage, 14% des hommes auraient déjà effectué un test de dépistage du cancer de la prostate. Un chiffre qui augmente significativement au fil des années. Ainsi, si 3% des hommes âgés de 20 à 39 ans déclarent avoir déjà fait un examen, ce sont 21% des hommes de 50 à 59 ans qui se sont déjà fait dépister et 51% des hommes de 60-69 ans. Un chiffre logique puisque le dépistage est conseillé à partir de la cinquantaine voire de la quarantaine dans le cas d’antécédents familiaux ou de patients à risque. Cependant, même si le nombre d’hommes ayant recours au dépistage augmente avec l’âge, il n’en reste pas moins insuffisant car cela signifie que la moitié des hommes âgés de 60 à 69 ans n’ont encore pas eu recours à ce moyen de prévention.

Le cancer de la prostate est un des seuls cancers dont le dépistage individuel s’avère efficace et peut ainsi réduire les risques d’évolution en métastases. Plusieurs examens peuvent être réalisés tels que le toucher rectal, le dosage PSA (analyse sanguine) ou la biopsie de la prostate qui est réalisée pour confirmer ou non une suspicion.


Base du sondage

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon : 500 hommes choisis de façon représentative
Période de l’enquête : du 19.11.2015 au 23.11.2015
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



	

You might also be interested in


Back