Politique

9 septembre 2015

Marjorie Navarro

Pollution : les Français majoritairement en faveur d’une extension des restrictions de circulation

Résumé

  • 79% des 15-19 ans considèrent que les restrictions devraient également s’appliquer aux poids-lourds et autocars les plus polluants immatriculés après 2001
  • 38% des sondés de 40-59 ans ne sont pas pour une extension des restrictions de circulation aux véhicules lourds immatriculés après 2001
  • 69% des Franciliens sont en faveur d’une extension des restrictions de circulation aux véhicules personnels immatriculés avant 2001

Vers une réduction de la pollution dans la capitale ?

mingle-Trend_Auto2

Depuis le 1er septembre, la ville de Paris et la préfecture de police ont mis en place les premières restrictions de circulation pour les poids-lourds et autocars les plus polluants, à savoir immatriculés avant le 1er octobre 2001. La circulation de ces véhicules au sein de la capitale n'est plus permise entre 8h et 20h. Les Français estiment-ils que ces restrictions devraient encore aller plus loin ? C’est-à-dire s’appliquer aux véhicules fortement polluants et immatriculés après 2001 ? Ou encore aux véhicules personnels immatriculés également avant le 1er octobre 2001 ? mingle Trend leur a posé la question.

La majorité des Français s’exprime en faveur d’une extension des restrictions de circulation aux poids-lourds et autocars fortement polluants et immatriculés après 2001 (69%). Les sondés les plus jeunes sont même 79% à abonder dans ce sens contrairement à 38% des personnes âgés de 40 à 59 ans. Deux tiers des Franciliens approuveraient également un élargissement des restrictions aux poids-lourds et autocars polluants mais plus récents.

 

Quant à une extension des restrictions de circulation étendue aux véhicules personnels immatriculés avant le 1er octobre 2001, 62% des Français se disent pour dont 67% des personnes âgées de 15 à 19 ans et 60 à 69 ans. Les Franciliens sont également 69% à être favorables à des restrictions de circulation aussi pour ces véhicules. Les Français les plus partagés sur la question sont les 20-29 ans, pour 46% d’entre eux ces restrictions ne devraient pas s’appliquer aux véhicules personnels.

 

Les véhicules actuellement concernés par les restrictions s’exposent à 35€ d’amende et à une mise en fourrière en cas de non-respect de cette règle. Dès l’été 2016, les restrictions devraient également concerner les véhicules légers, utilitaires légers et deux-roues motorisés les plus polluants.


Base du sondage

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon : 1000 personnes choisies de façon représentative
Période de l’enquête : du 03.09.2015 au 08.09.2015
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



	

You might also be interested in


Back