Santé

18 janvier 2016

Marjorie Navarro

Test de grossesse connecté : utile ou intrusion dans la vie privée ?

Résumé

  • 55% des femmes considèrent que le test de grossesse connecté est tout d’abord une intrusion dans la vie privée
  • 64% des 20-29 ans et 62% des 50-59 ans estiment qu’il s’agit d’une intrusion dans la vie privée
  • 64% des femmes âgées de la soixantaine voient tout d’abord en ce test un objet utile pour les femmes

Test de grossesse connecté

Mutter1

Nouvelle révolution sur le marché de la santé connectée, l’entreprise First Reponse vient de mettre au point un test de grossesse connecté appelé Pregnancy pro. Ce nouveau test de grossesse est connecté à l’application « cycle et ovulation » et permettra d’apprendre le résultat sur son Smartphone en environ 3 minutes. L’application permettra d’indiquer si un enfant est souhaité ou non, ainsi selon le résultat les messages seront adaptés. De même, en fonction du résultat négatif ou positif des conseils et astuces seront donnés. Comment les femmes considèrent-elles ce test de grossesse d’un nouveau genre ? Est-ce un outil utile ou une intrusion dans la vie privée selon elles ?

Selon ce récent sondage mingle Trend à destination des femmes, la majorité d’entre elles ont déclaré qu’au premier abord elles envisageaient le test de grossesse connecté comme une intrusion dans leur vie privée (55%). Les femmes âgées de 20 à 29 ans sont les plus nombreuses à voir le test de grossesse connecté comme une intrusion dans leur vie personnelle de femme (64%). Elles sont suivies par 62% des femmes âgées de la cinquantaine. Les moins sceptiques quant à ce nouvel objet sont les seniors, en effet 64% des femmes de 60-69 ans considèrent tout d’abord que le test de grossesse connecté peut s’avérer être un outil utile pour les femmes.

Utile ou intrusion dans la vie privée, le test de grossesse connecté a un coût, il coûtera environ 20€ et sera disponible à partir du printemps en France. De plus, il représente un véritable enjeu marketing, grâce à ses informations, il sera facile de proposer aux femmes des produits, publicités et services en rapport avec leur grossesse et leur future maternité. Quoi qu’il en soit, que les femmes soient ouvertes à ce nouveau type de test ou non, le moyen le plus sûr de déceler la grossesse reste la prise de sang.


Base du sondage

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon : 341 femmes choisies de façon représentative
Période de l’enquête : du 14.01.2015 au 18.01.2016
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*



	

You might also be interested in


Back