Économie

20 janvier 2016

Marjorie Navarro

71,5% des moins de 30 ans surfent et chattent au travail !

Résumé

  • 54% des Français surfent ou/et chattent sur leur lieu de travail depuis leur ordinateur professionnel
  • Les femmes sont moins nombreuses (50%) que les hommes à utiliser internet à des fins privées au bureau (57%)
  • Les Franciliens surfent et chattent plus à titre privé que le reste des salariés de France (64%)

Internet au travail

Business Arbeitsweg_630px

Dans le conflit qui opposait un ingénieur des ventes roumain à son ancien employeur, qui l’avait licencié pour avoir eu des conversations privées depuis son adresse professionnelle, la CEDH (Cour européenne des droits de l’homme) a déclaré qu’il n’était pas abusif pour une entreprise de surveiller l’utilisation faite d’internet par ses employées sur leur lieu de travail. Combien de salariés en France surfent et chattent sur internet à titre privé depuis leur ordinateur professionnel ? mingle Trend a mené l’enquête !

La majorité des Français chatte ou surfe au travail depuis l’ordinateur mis à disposition par l'entreprise (54%). Les femmes se montrent un peu plus raisonnables que les hommes, 50% d’entre elles chattent ou surfent sur internet au travail contre 57% des hommes. Plus les sondés sont âgés, moins ils utilisent leur ordinateur professionnel à des fins personnelles, en effet 73% des seniors déclarent ni surfer, ni chatter sur internet au travail. Une attitude à l’inverse de celle des moins de 30 ans. Les salariés des générations Z et Y sont les plus nombreux à surfer et/ou chatter au bureau (71,5%). Si certains pratiquent les deux, surfer sur internet est une pratique plus répandue au travail que le chat privé. C’est en Île-de-France que les salariés utilisent le plus internet afin de surfer ou de chatter avec leurs proches depuis leur lieu de travail avec leur ordinateur de fonction. Le fameux cliché du métro, boulot, dodo y serait-il pour quelque chose ?

S’il n’est pas abusif pour un employeur de surveiller l’utilisation faite par ses employés d’internet lors de leurs heures de travail, cette pratique des employés n’est a priori pas condamnable si elle reste raisonnable et qu’elle ne nuit ni à la sécurité de l’entreprise, ni à la valeur générée par cette dernière. Ainsi si vous faites partie des salariés qui s’octroient de temps à autre une petite pause détente sur internet au bureau, restez concentrés sur vos tâches et n’accumulez pas de retard afin d’éviter bêtement les ennuis !


Base du sondage

Type de public interrogé : population française à partir de 15 ans
Taille de l’échantillon : 646 salariés travaillant avec un ordinateur choisis de façon représentative
Période de l’enquête : du 14.01.2015 au 18.01.2016
Méthode d’enquête : sondage en ligne, échantillon par quotas


Artikel-Tags


0 Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*



	

You might also be interested in


Back